Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 17:03

 

 

309620 10151233880643193 1853559363 n

 

   

Autrefois, le jeu du volant se pratiquait sans filet. Ce qui en faisait un des sports parmi les plus dangereux de l’époque. Sans cette protection en effet, la tentation était bien évidemment trop forte d’aller gifler l’adversaire d’un coup de raquette. Notamment lorsqu’il s’agissait d’une pimbêche qui avait eu le front de vous refuser ses faveurs. Et inversement. C’est donc à la suite d’un nombre incalculable de camouflets dans les jardins de Versailles qu’un pisse-vinaigre eut cette idée de tendre un filet entre les deux camps adverses. Du coup la pratique de ce sport perdit à peu près tout de son intérêt et tomba peu à peu en désuétude. Comme il en advint aussi par la suite du ping-pong, du tennis, du handball, et d’autres encore. Seul le rugby, la pétanque, et le catch à quatre sont encore épargnés mais pour combien de temps ?

 

 

- Depluloin ? Vous nous faites le concours du billet le plus con ?

- Oui, pourquoi ?  J’ai gagné ?

- Haut la main, mon vieux ! Haut la main ! … Mais non, espèce de abruti ! Baissez les bras ! Il s’agit d’une expression qui signifie… Allez, allez, sortez, sortez !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans billevesées
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 17:12

 

vieux-portrait-sans-tete-decapite-15

 

 

   Mémé est atteinte de la danse de Saint-Guy, c'est-à-dire qu’elle arrête pas de branler le chef tout en faisant oui oui puis non non puis oui oui puis non non, au point qu’on ne sait jamais si elle est d’accord ou pas et c’est énervant à la longue.

   Là où ça s’est gâté c’est quand Odette a eu cette bonne idée de lui faire tirer le portrait par monsieur Duvauchel, le photographe du village. Elle voulait un souvenir. Monsieur Duvauchel n’arrêtait pas de nous dire d’essayer de la faire tenir tranquille vu que le petit oiseau allait sortir. Alors on a commencé par la tenir par les oreilles, moi celle de gauche, Odette celle de droite, ou le contraire, mais ça ne suffisait pas. Par les cheveux, c’était pas mieux et même pire. Monsieur Duvauchel a commencé à s’impatienter comme quoi il n’avait pas toute la journée devant lui. J’ai proposé d’attacher mémé au fauteuil mais Odette a dit qu’elle avait une meilleure idée, elle est allée direct à la remise et d’un seul coup d’un seul, alors que tous les médecins avaient renoncé depuis longtemps, elle a soigné grand-mère qui s’est enfin arrêtée de bouger et ne bouge plus du tout maintenant. D’ailleurs on la reconnait bien sur la photo, c’est elle toute crachée.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans la bio dégradée
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 17:12

 

557378 10151225001932880 1668639211 n

 

 

Tenez-vous vraiment à connaître mon opinion sur l’adoption ? Non ? Tant mieux.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans billevesées
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 18:23

 

703919 10151193153062880 557978032 o

 

 

 

A ces mots, la mère saisit sa fille par les cheveux et la projeta au sol avant de se jeter sur elle en hurlant, la frappant à coups de pieds, de gifles, ainsi que tout autre objet contondant se trouvant à portée.

   - Salope ! me faire ça à moi ! ta mère ! Après tout ce que j’ai fait pour toi ! … Non mais une chance pareille ! Tu crois qu’ça se présente deux fois dans une vie, connasse ??! … Un homme de cette dimension ! Aussi brillant ! L’avenir devant lui ! Beau comme un dieu ! Et monté comme un bourricot en plus ! Ah ne dis pas non, c’est ta petite sœur qui me l’a dit ! … Et riche à en crever avec ça ! Non mais as-tu seulement pensé à ta famille??

  Enfin la pauvre femme parut se calmer. Elle hésita un instant, le temps de reprendre son souffle, puis joignant pieusement les mains elle s’agenouilla auprès de sa fille.

-          - Allez, ma chérie, c’et fini ! Sèche donc tes larmes et prions ensemble notre Seigneur ! … Seigneur Jésus, nous te prions pour que Depluloin pardonne à ma fille et lui revienne bien vite. Nous t’en supplions Seigneur Jésus, que cet homme providentiel que tu as eu la bonté de placer sur notre chemin ne nous échappe pas et fasse le bonheur de notre fille, et accessoirement celui de la famille. Fais qu’il l’épouse au plus vite, sous le régime de la communauté de biens si c’est pas trop demander. Nous t’en supplions, Seigneur Jésus. Amen. Ainsi soit-il.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans la bio dégradée
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 12:20

 

27932 10151205370457880 594605322 n

 

   Que ceux d’entre vous qui ont eu l’extrême amabilité de me souhaiter une bonne année 2013 se fassent connaître, j’aurais deux mots à leur dire. Oh trois fois rien, qu’ils se rassurent.

 

 

 


 

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans la bio dégradée
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 17:45

 

330843 10151224978017880 1008957562 o

 

 

   Eh oui, c’est ma fille. Je précise qu’elle tient de sa mère. Exclusivement. Son portrait tout craché. Au point qu’il m’arrive encore souvent de l’embrasser en rentrant du travail. Je crois même l’avoir engrossée à plusieurs reprises mais c’est la faute à ma femme qui veut toujours faire ça dans le noir. Voilà où peut mener cette stupide pudibonderie.

   Tout ça pour vous dire à quel point je suis désolé que cette horrible fille figure sur ma carte de voeux. Elle y a tenu mordicus et je n’ai rien pu faire pour l’en dissuader. Peut-être a-t-elle fini par me prendre pour son mari ?

   Ma fille et moi, donc, vous présentons nos meilleurs vœux pour l’année 2013.

   Voilà, c’est fait.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans born to the blog
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 17:29

 

68688 565093466837890 1935441190 n

 

 

  Allez, hop. Depluloin de nouveau sur les routes. Mais cette fois, attention : les chaussures à papa, les chaussettes à maman, le pull à grand-mère, la canne à bon-papa, qui est une sorte de gros bâton en réalité, propre à assommer un loup, selon ses dernières volontés il a été enterré avec, ça va m’obliger à un petit détour par le cimetière mais je ne suis pas pressé. D’autant que si je me souviens bien il avait plein de dents en or bon-papa au fond de la bouche, au moins cinq ou six. Et puis tant que j’y serai tenez, j’irai visiter les autres grandes gueules qui ne doivent pas manquer là-dessous dans le caveau familial vu la liste des inscrits. Avec un peu de chance certains auront encore la bague au doigt. Ça va m’en faire des séances de cinéma et des barbes à papa.

 

 

 

-  Depluloin ? Quel jour sommes-nous ?

-  Lundi, m'sieur. 

-  Mais encore ?

-  Mais encore quoi? 

-  Bon, faisons court.  Répétez après moi : Joyeux Noël à tous.

-  Joyeux Noël à tous.

-  C'est bien mais si vous y mettiez un peu plus de... Non, rien. Laissez tomber, ça ira comme ça.

 

 


Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans la bio autorisée
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 18:32

Ou comment s'éviter une belle corvée. 


155427 383569851729497 1854842835 n

 

Le contenu de cet article, un soi-disant conte de Noël, a été jugé stupide et méchant et sera donc publié à une date ultérieure, probablement à la Trinité.

La Direction

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Depluloin - dans born to the blog
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 17:16

 

21914 2561271327607 801324606 n 2

 

 

  C'est fini, je ne raconterai plus mes rêves. D'une part, soyons honnête, parce que ça emmerde tout le monde, d'autre part parce que, à l'issue d'un récit que vous pensiez extraordinaire, féérique, sensationnel, il y a toujours un, un casse-couilles ou une casse-couillasses*, pour vous regarder d'un air apitoyé ou effaré, c'est selon, avant de vous suggérer de consulter. Non mais je vous demande un peu, de quoi je me mêle. 

 

 

* En ces temps où il est fortement conseillé de trouver un féminin à tout ce qui n'en possède pas, je m'autorise ce "casse-couillasses", de préférence à "casse-couillesses" qui sonne moins bien à mon avis, notamment dans le sud de la France.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans la bio autorisée
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 17:35

 

621854 10151188326978193 637711426 o 2

 

- Allons, du calme mon brave ! un peu de dignité ! ...  Je vous tiens, je vais vous sortir de là ! ... Mais d’abord promettez-moi de ne plus boire, de ne plus fumer, de ne plus... de ne plus pécher ! Jamais ! d'aucune façon! ... Et surtout de travailler ! Travailler rend libre ! ... Si vous m'avez compris faites oui de la tête ! Vous m'entendez ?!


 


 



      

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans billevesées
commenter cet article