Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 17:35

 

621854 10151188326978193 637711426 o 2

 

- Allons, du calme mon brave ! un peu de dignité ! ...  Je vous tiens, je vais vous sortir de là ! ... Mais d’abord promettez-moi de ne plus boire, de ne plus fumer, de ne plus... de ne plus pécher ! Jamais ! d'aucune façon! ... Et surtout de travailler ! Travailler rend libre ! ... Si vous m'avez compris faites oui de la tête ! Vous m'entendez ?!


 


 



      

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans billevesées
commenter cet article

commentaires

Sidonie 22/12/2012 16:41


Que d'eau! Que d'eau! Comment il s'y est pris, une fois de plus, ce maladroit de Mac Mahon?

Babeth 22/12/2012 14:10


S'il s'était mis à poil, j'suis sûre que personne n'aurait rien dit!

Depluloin 22/12/2012 16:10



Voilà qui est bien vu ! Le temps d'enfiler ses gants et le malheureux serait déjà au fond !


 



Ambassadeur 22/12/2012 10:40


Au secours! On attente à ma liberté! Mais lachez moi! Vous n'avez pas le droit de me retenir contre mon gré! Si je m'en sors je vous colle un procès!


Où s'arrete la liberté?


Si on ne peut plus se jeter à l'eau!

Depluloin 22/12/2012 16:09



Voilà un excellent sujet propre à un débat passionnant : dans quelle mesure est-on en droit de se baigner sans bonnet de bain. 



patrick verroust 22/12/2012 10:06


Nom de gueux quel art de la chute, vous avez! Hier , il manquait un igloo vital sur le théatre de votre photo, aujourd'hui , il risque d'y avoir, sur la scène de l'action des glouglous mortels .
Je le vois mal parti ce paresseux, ce loir qui se jette dans la seine. Les passants se précipitent, lentement, en badauds badant, pas plus alarmés que cela que le malheureux boive de l'eau de
seine plutôt que de la badoit d'honneur. Le conducteur du fiacre applique la devise "Fiacre ,volontas tua" et ralentit par curiosité. Le téléphone à manivelle en est à ses débuts, les
communications sont mauvaises, les codes de langage imparfaits. Je parie, truqué, qu' y a bien un quidam qui téléphone quelque part aux pompiers de Paris pour faire venir le PMU (pompier mutuel
urbain) . J'imagine la conversation "Allo, Allo , il y a un désespéré qui va tomber à l'eau..." " Allo, A l'eau...où çà" " Allo, a l'eau!!!" ...." Les gars, les secours ont dit à l'eau, je ne
sais s'ils se gourent," . Sur pareil malentendu, je vois le mal le sort de ce pauvre hareng, le gentleman moralisateur va s'épuiser et être en nage ,ce qui mettra en péril sa prestance. La morale
de cette histoire, il ne faut pas être inactif, il faut , toujours, que l'homme grenouille sinon on n'a plus comme lit que celui d'un fleuve"

Depluloin 22/12/2012 16:08



Ha ! ha ! (Un scandale passé inaperçu : on a retiré ces bouets que l'on trouvait à chaque extrémité des ponts parisiens, que les passants pouvaient lancer aux imprudents pour éviter de se
mouiller.)



Isabelle C. 21/12/2012 22:47


C'est con, surtout qu'il y a Berthillon pas loin ! 

Depluloin 22/12/2012 16:05



Pardon, mais vous confondez avec Berthallon. (Ce célèbre crépier parisien.)