Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 17:29

 

68688 565093466837890 1935441190 n

 

 

  Allez, hop. Depluloin de nouveau sur les routes. Mais cette fois, attention : les chaussures à papa, les chaussettes à maman, le pull à grand-mère, la canne à bon-papa, qui est une sorte de gros bâton en réalité, propre à assommer un loup, selon ses dernières volontés il a été enterré avec, ça va m’obliger à un petit détour par le cimetière mais je ne suis pas pressé. D’autant que si je me souviens bien il avait plein de dents en or bon-papa au fond de la bouche, au moins cinq ou six. Et puis tant que j’y serai tenez, j’irai visiter les autres grandes gueules qui ne doivent pas manquer là-dessous dans le caveau familial vu la liste des inscrits. Avec un peu de chance certains auront encore la bague au doigt. Ça va m’en faire des séances de cinéma et des barbes à papa.

 

 

 

-  Depluloin ? Quel jour sommes-nous ?

-  Lundi, m'sieur. 

-  Mais encore ?

-  Mais encore quoi? 

-  Bon, faisons court.  Répétez après moi : Joyeux Noël à tous.

-  Joyeux Noël à tous.

-  C'est bien mais si vous y mettiez un peu plus de... Non, rien. Laissez tomber, ça ira comme ça.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans la bio autorisée
commenter cet article

commentaires

Saint-Songe 01/01/2013 12:10


Tiens, vous faîtes la tronche des jeunots qui n'aiment pas trop l'esprit de fête, on se rejoint quelque peu... Bons voeux néanmoins de réussite à tous vos souhaits majeurs (dans les deux
sens du terme)...  B

Michèle P (P oublié ci-dessus) 31/12/2012 14:23


En tout cas cette photo avec ce gosse, ça me scotche. Elle est incroyable, ça ne veut rien dire, je le dis quand même :)

Michèle 31/12/2012 05:25





Pour remonter tes ratures, ah n°n dans ton lit, euh n°n dans ton aisetime, enfin brève vous m'avez compris (prise)

nauher 27/12/2012 23:16


Et pour les lyonnais, dont je suis, c'est évidemment  "on the rhône again" (pour parodier Chateaubriand quittant Saint-Malo pour les Amériques, lui-même citant Byron. Décidément, mon cher
Depluloin, plus on remonte en litérature, plus on va loin. Quel humour en moi ! Bon, je vais me coucher...)

Depluloin 28/12/2012 20:50



Mieux vaut remonter en littérature... Mais je ne suis pas pessimiste : j'aperçois aussi une belle descendance ! 


 



alena 26/12/2012 12:52


C'est dingue, je n'aurais jamais cru que vous étiez de la beat generation... et pourtant... où donc va se cacher le destin?


Je pense bien à vous, j'espère que le balluchon ne sera pas trop lourd à porter.


Des bises!

Depluloin 26/12/2012 16:38



Mon balluchon ? Mais en principe mon chauffeur passe me chercher ! Allons, allons. 


(Des bises aussi, Aléna! :)