Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 16:57

solita ante la muerte

Solita ante la muerte  Isabelle C. (Tremblements de taire)

 

  Voyant que les chemins lui étaient obscurs, on a finit par lui dire que la plage se situait non loin, tout au bord de la mer.

  On a finit par lui dire puisqu’il insistait que la mer était là-bas, par là-bas.

  Il a trouvé la plage mais pas la mer qui s’était retirée. Il lui a semblé, tout ignorant de l’une et de l’autre, que la plage était au moins aussi vaste que la mer qu’il commençait enfin à distinguer au loin. Si loin qu’il la trouva petite : à peine un filet d’eau scintillant à l’horizon.

  Epuisé par le voyage, il s’est allongé sur le sable comme on lui a dit que cela se faisait. Sur le ventre, la tête dans le sable, le nez dans un paquet d’algues malodorantes dans lequel commençaient de pourrir de petits crabes et autres bestioles que la mer avait abandonnés là. L’odeur lui rappelle vaguement quelque chose. L’odeur du monde tel qu’il est, vers la fin peut-être. 

  Il pense un instant à ramper jusqu’à la mer (dont le nom soudain lui revient : océan. Il s’est donc trompé une fois de plus, c’est l’océan et non la mer qui est plus petit que la plage.) Ou jusqu’à l’une de ces flaques qu’elle a laissées ça et là. Ou bien jusqu’à ce bel amas d’algues noires dont il pourrait se faire un lit. S’il désirait un lit, s’il désirait dormir, s’il désirait.

  Soudain, une idée lui traverse l’esprit. Elle le traverse rapidement et donc sans douleur. C’est une de ces pensées communes comme il en avait tant autrefois. Cette pensée est la suivante : comment le sable, si peu imperméable par nature parvient à contenir toute cette eau de l’océan, pourquoi la fuite n’est-elle pas plus importante, comment se fait-il qu’il reste des océans depuis le temps, pourquoi n’ont-ils pas tous disparu sous terre depuis le temps. Il regrette de ne pas avoir emmené avec lui une bouteille d’eau pour se livrer à cette expérience, calculer le temps que met le sable à boire un litre d’eau, puis poser ce problème : si le sable met tant de secondes à boire un litre d’eau, combien mettra-t-il de temps à boire l’océan. Il s’aperçoit qu’il ignore combien l’océan contient de litres d’eau. Ses études bâclées.

 Cette pensée imbécile le rassure : il reste lui-même jusqu’en ces extrémités. Elle lui a fait rater l’agonie du petit crabe qui expire maintenant sous ses yeux, dans ses yeux. Encore un signe de vie.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

aukazou 26/01/2012 19:48


Arf ! Carré blanc !



27/01/2012 13:45



Je peux regarder quand même?


 


 



la d@me 26/01/2012 16:47


demain, je mets le bas !!!!! :D

27/01/2012 13:44



Mouaaaaaaahhh !!!


 



la d@me 26/01/2012 15:59


Collera ? collera pas ?



Depluloin 27/01/2012 13:44



Nan, collera pas ! :)))


 



la d@me 25/01/2012 17:12


aaah, méééé heueu ! :D

Depluloin 26/01/2012 10:47



Oui, faut jurer, ça fait du bien! :))


 



la d@me 25/01/2012 14:39



Depluloin 25/01/2012 16:13



Oooooooooo beau! 


(Pardon, ma d@me!)