Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 17:13

 

177886 327844470635369 614535694 o

 

  Pour séduisante qu’elle soit, la navigation en solitaire présente malgré tout quelques inconvénients dont celui de voyager en compagnie de soi-même et cet autre de devoir se débrouiller seul.

  Pour charger les vivres à bord par exemple. (Priorité absolue à la gnôle qui me vient d’un ami belge, fameux bouilleur de cru, et au tabac qui est pour moi comme un médicament.)

  Ensuite pour appareiller. (Mettre en chauffe, vérifier la pression, commander la barre à bâbord toute, ou à tribord je ne sais jamais, larguer l’amarre avant, attendre que la proue pique vers le large, larguer l’amarre arrière, se précipiter à la barre en commandant en avant lent, reprendre son souffle, prier que tout se passe bien, boire un coup pour se donner du courage, bourrer sa pipe pour avoir l’air, etc.) 

  Pour s’orienter enfin. Car, vous me croirez ou non, au lieu du Havre qui devait être comme la porte dorée de ma nouvelle vie ce sont les sources de la Seine que j’ai fini par découvrir, ce qui n’est pas rien certes mais n’était pas le but de mon voyage.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans la bio dégradée
commenter cet article

commentaires

K°N° (le grand) 23/09/2012 06:34





Moi ? Fai-faire de l'alco-cool tout seu-seul ?... T'es fou !!!

24/09/2012 12:13



Ah non, pas ton genre du tout ! (Mais tu n'es pas belge que je sache. Africain, non?)


 



DD 22/09/2012 21:18


Mon cher Dominique, on ne dit pas barre à babord ni barre à tribord pour une simple raison : quand on est à la barre on regarde l'avant du bateau et le côté droit est toujours à la droite du
timonier et le côté gauche toujours à sa gauche.


On dit donc : barre à droite ou barre à gauche. Mais tu sais, même le capitaine Haddock s'est fait avoir, c'est dire !


DD


 

Depluloin 24/09/2012 12:11



Ha ! ha ! Merci ! J'avais un furieux doute, n'étant pas marin du tout même d'eau douce. (Mais enfin, Haddock est une référence et me voilà presque rassuré!;)


 



Thaddée 21/09/2012 12:52


Encore un article sur le Grand Paris? C'est lassant à la fin ! (vous allez y arriver j'en suis sûre, madame Bellou  est copilote m'a-t-on dit...)

Depluloin 21/09/2012 13:35



Pourquoi ? Il existe d'autres villes à part Paris ? Vous m'étonnez. 


(Madame Bellou??? Non, c'est une certaine Bernadette qui est chargée de m'attacher au mat, hu ! hu !)


 


 



nauher 21/09/2012 11:51


LE Havre, les sources de la Seine, les quais parisiens. C'est une réécriture de "L'Education sentimentale" que vous inaugurez, mon cher. J'attends les chapitres prochains avec impatience.

Depluloin 21/09/2012 13:33



Vous me prétez bien du talent ! Mais oui, le décor est là, c'est un début !


(Dieu sait si je chéris l'œuvre de Flaubert mais L'Education sentimentale est le seul de ses romans à m'avoir ennuyé.)


 



patrick verroust 21/09/2012 09:52


Pas très catholique tout çà....révisez l'encyclique "Masturbo et Orly" pour s'envoyer en l'air

21/09/2012 13:36



Je déteste l'avion. (Et je suis de moins en moins catholique!:)