Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 18:54

Il a commencé par se perdre...


PICT0084.JPG


Il a commencé par se perdre sur la carte, puis chez lui, puis dans son jardin, puis dans son verger.

 

Dans quel ordre exact tout ceci s’est passé, il serait bien en peine de le dire. Ni même de se poser la question. Et sauf à penser que l’essence l’emporte sur l’existence, la théorie sur la pratique, … Voyez, ça n’a déjà plus ni queue ni tête, pourrait-il vous dire s’il ne s’était déjà perdu dans une autre pensée.


Le mot « verger » lui dit cependant quelque chose car il se souvient avoir dû passer une nuit blanche aux pieds d’un pommier, espérant qu’au matin il apercevrait sa maison.

 

Le mot "maison » évoque presque tout de suite chez lui, dans son esprit, le mot « chien ». Il parvient donc à procéder vaille que vaille par associations. L’ébauche d’une méthode peut-être? Espérons.


Les premiers temps en effet, lors de ses promenades sans retours, la présence de son chien à ses côtés le rassurait. Cette « chose » (un animal ? un domestique ?) le suivait partout en frétillant de la queue, et il se disait qu’un chien (c’est ça) possède un certain flair et qu’il sera toujours à temps pour lui de le suivre (lui, le chien) pour retrouver le chemin de la maison où la gamelle l’attendait. (Qui est-ce qui attend? La gamelle.) Un jour pourtant, force lui fut de constater que le chien lui aussi s’était perdu. Ou bien que, peut-être, c’était lui qui l’avait perdu.


Il lui vient alors le mot « collier ». Sans lui évoquer pourtant autre chose que le mot « chien ». Retour au chien donc.

 

(à suivre)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Souricette 07/01/2010 22:28


Chéri, ça change tout ! Moi aussi j'aime l'ami Ri-coré !
Laissez-moi me souvenir... Laisser moi vous chanter... Il vient toujours au bon moment, avec du pain et des calmants,
l'ami du petit déjeuner, l'ami... Rico-ré... (Sifflotements allègres)
Tignasses blondes, bols de bonheur, éternel été, nappe blanche, température réglée sur 22°celsius....
Tout est dit dans l'ami Ri-co-ré! C'est comme dans do-ré-mi !
Ce sera un code entre nous, voulez-vous?
Merci Madame ou Monsieur Kouki (excusez moi je ne sais pas) de m'avoir permis de découvrir ce charmant trait de caractère de notre hôte. Merci!


Depluloin 08/01/2010 00:32


Non, non... veuillez, bien suivre des yeux mon stylo sans bouger la tête... Oui, oui, je suis Jésus... Donc, fixez mon stylo... Bon, allez! hop! au poste!



L.......................................uC depluloin+1 07/01/2010 18:37


Encore mouillé ma couche confiance, moi!


Depluloin 07/01/2010 18:57


A ce point?  Oooh... Oooh comme je suis... huhu! ... (Vous aussi, des problèmes de... ah c'est pénible hein?!)


Ambassss 07/01/2010 10:52


Je me demande si la maladie, la folie, la perte de sens et de sensation peut être considéré comme de l'art?
- ben, t'es con? évidement vu que c'est pas toi qui dérive mais le personage et du coup en t'associant à lui tu éprouves.
- Oui biensur mais l'épreuve justement c'est beau? ou c'est tendre vers rien soit mourir?
- Tu fais chier!!!
- Ca c'est une métaphore.


Depluloin 07/01/2010 12:33


Excellence! Je vous croyais en mission en Patagonie ou ailleurs!
Pour le reste, non, il n'es s'agit que d'un gros clin d'œil, et de ce plaisir absolu d'utiliser des photos qu'on a prises deux ou treois ans auparavant sans trop savoir pourquoi sur le moment,
alors qu'elles avaient un sens, une destinée, qu'elles ne devaient leurs humbles existence qu'à ce billet. Voilà...



koukicamembert 06/01/2010 17:20


kilébon kilécrémeu tonfromage, didonne nousenunpeu belle des champs
ditunousendonneu ouidonnenousen bellebelledonnedibellebelle des champs
j'ai forcé beaucoup là


Depluloin 06/01/2010 18:18


Su'l l'fomage? Mais non, j'adore cette chanson! Avec Rocoré l'ami du petit dèj!


Anna de Sandre 06/01/2010 14:12


Hélas oui, elle m'a dit qu'elle ne finirait pas comme cette andouille de Fantine et voilà où j'en suis. Je regrette presque les Thénardier, c'est dire !


Depluloin 06/01/2010 14:23



Rôôôô!! Mais c'est terrible ce que vous me dites là!! Rôôôô !! ... Pour vous donner du courage, chantez donc : Belle des prés! ... "Tu baguenaudes dans les prés, Belle des champs! Beeeelle des
champs!" Je ne me souviens plus de la suite, hélas!