Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 17:47

 

viel-homme

 

  Curieuse impression ce matin, celle de me rencontrer à tous les coins de rues, puisqu’en y regardant mieux, les passants et moi-même avions tous la même tête, en l’occurrence la mienne, aucun doute là-dessus parce que je commence à la connaître cette bobine depuis le temps que je ne peux plus la voir en peinture. Bref, effet saisissant s’il en est.

  (D’autant plus que leur faciès, le mien donc, ne semblait pas les complexer outre mesure. Beaucoup, sinon la plupart, semblant s’en accommoder très bien, certains même paraissant se trouver à leur avantage ainsi affublés, à croire qu’ils ne s’étaient jamais regardés dans une glace.)

   Une fois l’effet saisi ou presque, car malgré une certaine habitude aux bizarreries qui m’échoient sans cesse, avec l’âge je réalise moins promptement à quelles étrangetés je suis à même d’être soumis d’un jour à l’autre, je me suis demandé par pure modestie si ce n’était pas moi plutôt qui avais la même tête que les autres, lesquels auraient eu tous la même tête qu’un autre, un inconnu, à qui ce genre de mésaventures arriverait aussi, alors qu’elles me sont d’ordinaire réservées. (Mais quelle belle prétention que voilà que de se croire unique face à la vie ordinaire.)

  Mais en réalité non : à force de me dévisager dans l’autre, j’ai bien fini par me reconnaître car je me connais un peu depuis le temps, puisqu’étant d’une beauté qui ne s’oublie pas facilement. (A ce sujet, celui de ma beauté, je possède, je le note au passage, nombre de témoignages tous écrits de ma main au cas où l’âge viendrait à me faire douter de la chose, de cette grâce naturelle qui émane sans conteste de ma jolie personne.)

  Les premières minutes, les premières heures soyons francs, furent assez plaisantes. Je ne cessais de me croiser, me souriant avec grande sympathie, me saluant de façon on ne peut plus courtoise. Puis ces moments d’exaltations passés, je finis par me rencontrer en premier communiant, puis en adolescent boutonneux, puis au bras d’une femme dont le visage ne me dit rien, bien que j’y reconnus quelques-uns de mes traits parmi les plus féminins, et, cerise sur le pompon du gâteau, en vieillard digne mais vilainement cassé en deux. Et enfin, autre cerise, pour un peu je me serais aperçu en mauvaise posture dans le corbillard qui passa fort à propos dans la rue.

  Fort à propos, parce que c’est à cet instant précis que je me réveillai, baignant dans mon urine et mes excréments, à demi asphyxié par mes vomissures. Signes évidents que j’avais rêvé. De quoi me rassurer : une nouvelle journée de cauchemar pouvait commencer, j’étais vivant, ne ressemblant qu’à moi-même, hélas pour moi, heureusement pour les autres.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique chaussois - dans la bio dégradée
commenter cet article

commentaires

Aukazou 24/06/2012 14:13


Ce serait dommage qu'un tel cliché se perde !



Depluloin 24/06/2012 14:24



Ah oui! Vraiment dommage !


 


(C'est celle qui s'est fait piéger par un comique? Où elle dit tout haut au téléphone que Marine Lepen a beaucoup "talent"? Elle, ou une autre de sa famille politique, c'est
pareil.)


Une telle vulgarité, pour une fois qu'elle peut se lire sur le visage!


 



laurence 23/04/2012 12:49


Avec un tel nom je pense vraiment qu'il pourrait lui, s'éloigner un peu de ce morne collage à l'immédiateté, qui fait partie intégrante de la formation et donc de la vision de nos hommes
politiques... Je m'associe donc: De plu loin pré si dent...  

Depluloin 23/04/2012 18:08



Deux voix !!! ... Je prépare un discours... Voyons... Après l'apéro, je serai mieux inspiré. 


(Et deux femmes ministres. Je suis déjà exemplaires!)


 



la d@me 23/04/2012 12:10


DE-PLU-LOIN PRE-SI-DENT ! DE-PLU-LOIN PRE-SI-DENT ! DE-PLU-LOIN PRE-SI-DENT !

Depluloin 23/04/2012 18:06



OUIIIIIIIIIIIII !!!! ... Une voix, c'est un début! ... :))


 


 



laurence 23/04/2012 00:10


monsieur Aucaszou je vous suis bien sur ce coup là... Trop vingtpourcentesque pour moi cette dame...  

Depluloin 23/04/2012 18:05



Ah! C'est ce à quoi je faisais allusion à l'instant, Laurence. 


 



Aukazou 21/04/2012 23:26


"La beauté du coeur" chez Brigitte Bardot, ben vla aut'chose ! C'est bien la seule chose qu'on puisse lui dénier avec l'intelligence !


Brigitte Bardot est une vieille peau trisomique qui se désole qu'on puisse faire bobo aux bébés phoques mais qui crache sur les sans-papiers...et leurs bébés humains !

Depluloin 23/04/2012 18:03



C'était ironique, Aukazou. (Je pense notamment à ses idées politiques. Si idées il y a !;)