Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 17:41

 

209019 10151096048383352 714573853 n

 

J'aurais dû rester fidèle à ma vocation car les eaux taries on reste sur sa soif.

 

 

 

 

- Depluloin ! Présentez immédiatement vos excuses !

- Voilà, c'est fait.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Chaussois - dans billevesées
commenter cet article

commentaires

Thaddée 20/09/2012 00:09


C'est du Verroust ! Au plagiat !

Depluloin 20/09/2012 10:51



Chut Thaddée ! (Non, mais vous croyez que j'ai les moyens de payer un nègre?!)


 



la d@me 19/09/2012 09:21


Phoque ? you ? oh ! t'as ri ? sam suffit

Depluloin 19/09/2012 11:43



Oh ! Ma d@me !! :))


 



bertrand SAINT-SONGE 19/09/2012 08:46


L'oxymore eût été complet avec ce complot : "Le commencement du début" de la fin -


ainsi occis mort eussiez-vous mieux été après l'été.

19/09/2012 11:42



Je n'ai pas voulu plagier Wiston. (Et puis l'heure n'est pas si grave.)


 



patrick verroust 19/09/2012 07:03


 


Vous et mademoiselle votre sœur, semblez, ébahis par ce numéro loufoque de cette otarie tenant le bébé cadum du dresseur, sur son museau, ni l'un ni l'autre ne paraissez songer à une morsure
possible à la regarder , ainsi, avec des yeux de merlan frit. L'otarie n'est pas manchot. A vue de nez, elle prend son pied et n'a pas de raison de s’intéresser à des petits poissons pas nés ou
si peu à moins que l'envie lui vienne de lancer à la face du monde un « Phoque, you ! » spectaculaire. Elle ne craint rien la poupée malgré ses fesses exposées à la vue de la bête,
elle a suffisamment de classe pour ne pas passer pour une morue,attiser les appétits de l'animal, cela serait le commencement du début de la faim...enfin, cela fait partie des risques, il faut
une chute à une histoire . Le dompteur a fait hisser le phoque sur une estrade , il aurait pu faire réaliser le numéro sur un banc de poissons. C'eut été plus poétique mais plus risqué ! Ce
numéro est très difficile à effectuer avec un chat à la place de la poupée, je l'ai vu tenté une fois, orque donc qu'advint il ? le chat piteux s'est écroulé. Nous rîmes comme des baleines,
le dresseur furibard lançait des « C'est assez » tonitruants, nous partîmes, rigolards et nous rîmes ailleurs, chanteurs avinés.


Vous étiez mignons, tous les deux en costume bavarois .Votre sœur n'avait pas encore de teutons ou alors de tous petits...Vous étiez un petit gars verni, vos parents vous emmenaient au cirque.
Comme il est d'usage avec les pires aînés, les miens m'envoyaient lire l’épître...Vous êtes resté sur votre soif , moi, j'ai perdu la foi, vous ne l'auriez pas retrouvé des fois?Oh t'as ri !
Enfin,j'espère ---...---, un petit message en morse s'imposait pour jongler avec les mots avec à propos dans ce billet.

Depluloin 19/09/2012 16:31



"Phoque you"??!!! Oooooohh! 


 



alena 18/09/2012 21:33


vous êtes donc si peu poilu?

Depluloin 19/09/2012 11:41



Oui, c'est tout le drame de ma vie. J'aurais tant aimé être une sorte de bête... :))