Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 17:31

 

 

 

C’est ce qu’on m’a dit et répété. Jusqu’ici je n’en savais trop rien, je me posais justement la question de savoir pourquoi j’étais né. Quel soulagement maintenant que je sais.

Donc aujourd’hui j’y crois à cette vocation tardive. Tout au moins je fais semblant, par courtoisie pour ces chers amis à qui je dois tant. Parce que je sais bien au fond qu’il ne s’agit de leur part que d’une ruse destinée à m’envoyer promener ailleurs. Il faut croire que mes visites fréquentes sur leurs blogs, mes commentaires avisés où l’humour le disputait toujours à la finesse de l’analyse, finissaient par leur faire de l’ombre. Car, ma fausse modestie devrait-elle en souffrir, il n’était pas rare que mon public - j’ignorais en fait qu’il existât – s’en aille sur le blog d’untel ou untel dans le seul but de savourer mon sens de l’à-propos, mes saillies et bons mots, de même que l’étendue de ma culture et la diversité de mon savoir encyclopédique. Ces chers amis ont donc fini par réagir comme je l’aurais fait d’ailleurs moi-même : ils se sont mis à conspirer, à se réunir en meute féroce pour m’amener, très adroitement je dois dire, jusqu’ici : attaché par un fil de fer sur ce parking d’autoroute.

 

 

D’après mon manuel « Je crée mon blog » (Eyrolles/ Demos) le tout premier billet d’un blog est censé donner d’emblée le ton général du futur blog et refléter la personnalité de son auteur.

Pour ce qui est du blog il est sans doute trop tôt pour se prononcer. En revanche, en ce qui concerne mon profil tout y est ou presque : grandeur et noblesse d’âme, élégance des sentiments, sens des autres et oubli de soi, modestie de bon aloi, absence totale d’orgueil, respect des droits de l’homme et de la femme, le cœur simple et la tête toujours sur les épaules, esprit ouvert et curieux de tout, principalement de ma personne. Tout de même ici un bémol : le drame, le seul chez moi, c’est que mon « je » n’est pas un autre et ça c’est horrible.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> Mais non, chéri, c'est tout vous.<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> ????<br /> <br /> <br />
M
<br /> Maintenant que votre lien chez Luc est écrit correctement ;-) je peux venir vous voir et vous souhaiter bienvenue dans la blogosphère.<br /> Si vous possédez ne serait-ce que la moitié des qualités dont vous vous targuez (ce dont je doute fortement !), ça promet !<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> Oui, ça passe mal hein? Je comptais sur la magie de la chose écrite... Merci, Madame K. !!<br /> <br /> <br />
A
<br /> Et vous me conseilliez de créer un blog! Décidément on ne parle jamais que de soit. Mais bravo quel courage, comptez sur moi pour vous frapper dans le dos si besoin est.<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> N'hésitez pas! (Je vais tout de même me renseigner auprès de qui vous savez : quelques euro et elle devient bavarde.)<br /> <br /> <br />
A
<br /> Juste le temps de saluer votre blog. Je reviendrai ce weekend.<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> Ouiiiii, je sais, j'ai lu que vous étiez très occupée. Le maïs? Un peu en retard non?<br /> <br /> <br />
L
<br /> .............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................<br /> ................................................................................................:......................................................................................................................................................................................................<br /> paillasson à points avec défaut.(soldé).<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> combien?!! combien?!!<br /> <br /> <br />