Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 18:06

Vive la censure (numérique)!

 

    Les temps sont à la morosité. Nous aurions tous grand besoin de nous changer les idées. Il convient cependant de rester prudent. Laquelle prudence atteint parfois à la plus grande lâcheté. C'est le cas en ce qui me concerne. (Pour mémoire, Carte de Lâche n° 0000002XXL)

 

img105

 

    Progressant chaque jour à vitesse grand V, mais à mon rythme cependant, je sais depuis peu me servir de ma gomme. Cet outil me manquait cruellement. Comment en effet présenter ici des photos qui auraient pu m'attirer certaines foudres? Impossible.

    (Paradoxe : l'autocensure pourrait-elle me rendre plus libre? Absurde, je sais.)

   Mais à partir de ce jour, je vais pouvoir sans crainte ni tremblement vous présenter quelques-unes de mes estampes. Je commence par les plus innocentes, restons prudent. 

 

img104

img103

img107

 

img102

(Aïe aïe! Là, je me vois dans l'obligation de préciser que le monsieur n'est ni musulman, ni juif, ni... C'est un joyeux drille, tout simplement.)

 

 

Et ne manquez surtout pas dans notre prochain numéro "Nos dames à l'ouvrage":

 

img096

 

Note de l'auteur : La censure n'est certes pas un sujet de plaisanterie. Assez de journalistes, artistes, écrivains, de part le monde, en ont souffert et en souffrent encore. Tant d'autres ont payé cher pour avoir eu le courage de passer outre. Pas même un éloge de l'autocensure, toute aussi efficace, sinon plus.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aléna 28/10/2010 16:36



bah! j'avais laissé un mot ici et... et... il a été censuré???!



Depluloin 28/10/2010 18:49



Ah bon? Meuh non enfin! Je vérifie! Rôooh, l'incident! 


 


 



Saint-songe 28/10/2010 11:38



OUI avant que de ne trouver vers je fus troubadour... dans la cour de récré mixte de mes écoles (les filles venaient déjà me solliciter des po-ô-aime-moi...!) Puis les grandes dames de cour
(faites-m'en un ! ... Pas d'enfant, bien sûr !...) J'avais les yeux près des seins, j'y songe encore....


Ah ; vous avez lu, et.... point de com ? Pas d'inspir en direct-live ? Mais, finalement, Le serpent a votre bras : un Horus, alors ?..


J'imaginais la fin comme si je fus moi-même ce funambule qui balançait son chapeau, qu'elle emmena enfin, sous le bras, puisque la lande garde le trésor des océans : le vent ! (claque ? , j'ai
failli rajouter chapeau-claque....pour le jeu des couples !)



Depluloin 28/10/2010 12:05



Pas en vacances, vos galopines? (Saint-Songe, ne me poussez pas à la faute!!)


Pas lasser de com parce que je n'aime pas laisser des "superbe!" des "magnifique!" sans tenter de faire passer réellement ce que j'ai ressenti... (mais j'étais sur le point
de...;)






Saint-songe 28/10/2010 10:16



OUI à ça : le plus Con nous a déjà perdu, via Courbet qui nous courbe l'échine !


Moines, oh ! ce serait une coïonnerie,


et je ne voudrais pas que le monde le sût,


Qu'à cette heure ne vous fît dépit la mort


D'une personne qui de vous a tant mérité...


                                                               
Baisez encore (môsieur d'aussi pres-sé que Fillvs à moines, les cons-quines !!!)



Depluloin 28/10/2010 11:26



Ha! ha! ... Vous parlez troubadour couramment! Votre première langue vivante!! ;)


 



Saint-songe 28/10/2010 10:11



27 mètres de long sous le bras , c'est un peu long, jeune homme !!!... Le truc en plumes de Zizi (jambes-en-l'air) étouffait déjà , enroulé à son cou jusqu'aux yeux ! Prenez le risque de le
trainailler ainsi qu'une très-trèèèèèèès longue queue (à travers tout Paris ?)... Si si : il adorait la scatologie, le Gary !!! Les histoires de caca-prout et de cul l'emballaient si bien que
Freud lui eût décelé un trauma resté au stade anal !... Anaconda anal ?..Il lèchait le cul au ras-de-tout, via ses personnages de putes (il adorait le terme, via Madame Rosa, dans Une vie devant
soi - ça, vous n'ignorez pas, j'ose croire : sinon le Goncourt, le film et le beau Momo qui parle à son parapluie ?...) Si si , le cul, l'anal, la merde quoi, ça le boostait, l'ami d'la rue du
Bac , au 108 - allez y voir !... Kenavo du site plus pur !!! A vos travaux imaginaires de Bestiaire Bestial, au dépassement de vos limites : le vrai art !



Depluloin 28/10/2010 11:24



Une brouette alors? ... Romain Gary, je ne l'imaginais pas aussi... que vous le dites! Je ne suis pas déçu, presque rassuré de n'avoir rien perdu! ... (Cette littérature "anale" finit par
lasser non?) Mais, l'homme je me souviens l'avoir aperçu à plusieurs reprises en effet vers la rue du Bac. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il avait de la gueule!


(Je repense depuis hier, à propos de cirque, à votre texte superbe des deux funambules... J'attendais de relire pour vous le dire!;)





 



Saint-songe 27/10/2010 19:57



et je serai à l'affût des fûts de vos dames à "l ' ouvrage" (oeuvre d'orage charnelle, ici), et faites bien , faites mieux... Pas que Villon !... Pour les jolis cons !!!!



Depluloin 28/10/2010 00:16



Ah le con nous perdra! Si ce n'est déjà fait!