Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 13:53

 

auvergne-epouvantail-monestier-auvergne-big

 

   Je ne sais plus m’habiller. Ou plutôt je n’y arrive plus. J’ignorais que cette pratique somme tout banale pouvait s’oublier. D’autant que je ne sais plus me déshabiller non plus. Ce qui tendrait à  prouver que je parviens tout de même à enfiler quelques vêtements sur moi le matin, sinon pourquoi serais-je obligé de les ôter le soir ? Voilà qui est rassurant, je ne me promène pas tout à fait dévêtu. 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clovis Simard 15/07/2012 00:05


Blog(fermaton.over-blog.com),No-21. -THÉORÈME HISTORIA. - La chute des empires.

patrick verroust 10/03/2012 21:20


 


Vous allez au bout de l'acte d 'écrire, se mettre à poil devant son lectorat, c'est au poil comme tentative.Vos lecteurs ne s'y trompent pas. Ils ne tombent pas des nues. Des bruits
circulaient sous le manteau que la vie vous avez réservé une fameuse déculottée, vous avez pris de sacrée vestes et y avez laissé jusqu'à votre chemise. Il vous faut enfiler les habits d'une
nouvelle vie. Vous devez mettre Lacroix sur les vêtements de luxe et rendre les habits de Marc, beaucoup trop cintrés. Une fois, les vêtements de Marc,déposés , vous vous sentirez plus à
l'aise.vaut mieux des habits à soi que des habits en soie quoiqu'en soi, un habit , c'est un habit, c'est un peu coton à comprendre mais les habits sont des faux amis comme les amis d'ailleurs.
Les habits sont comme une seconde peau, quand on n'a plus de pot ,que les circonstances écorchent vif, la sensation d'être nu dans son slip, ses chaussettes, ses dessous et ce qui va par-dessus,
devient suraiguë. Par-dessus tout n'avoir plus de sous pour s'acheter des dessous décents met sens dessus dessous., surtout sous le regard des autres qui vous mettent à nu et vous somment d'aller
vous, rhabiller. Profitez de cette sensation de flotter dans vos vêtements pour perfectionner vos capacités natatoires, il est plus facile de nager avec des vêtements qui flottent que de faire la
planche, habillé.Vous faites l'homme tronc, souriant, il y aura bien quelques âmes charitables qui échangeront vos billets contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Encore qu'avec vous, il
faille agir avec prudence , des espèces sonnantes et trébuchantes seraient capables de vous faire tomber dans du liquide, vous y noierez à moins que vous ayez des amies dont les soutiens vous
servirez de bouées.

Sophie K. 10/03/2012 09:46


Vêtu de lierre et de probité. On vous reconnaît bien là.


(Le lierre est fort difficile à enlever le soir et à remettre le matin. La feuille de vigne est plus simple, il suffit d'avoir un élastique.)

Depluloin 10/03/2012 10:53



La mousse, c'est plus doux non? 


(Une feuille d'acacia suffira largement!:)


 



Aukazou 09/03/2012 19:28


Ah l'infinitif, c'est pas définitif ! ;-)

aléna 09/03/2012 19:22


eh bien... en dehors du fait que je ne déteste pas jacques laurent, je ne crois pas qu'on puisse jamais vraiment se dénuder - sauf à redevenir animal? et encore, eux ne sont jamais nus... Non,
PLuplu, on a beau lutté contre nos voiles, nos habitudes, nos préjugés, nos iluusions enracinées, qui font nos haillons parfois... ils résistent!

Depluloin 10/03/2012 10:52



D'autant que je suis très pudique hu hu!